article-4

Pourquoi la tolérance est-elle importante en entreprise ?

Réunir un groupe de personnes pour la première fois dans un environnement de travail peut être à l’origine des malentendus, voire même des conflits, vu qu’il n’existe pas deux personnes qui pensent ou agissent exactement de la même façon.

Cependant, la bonne gestion de ces différences peut créer un effet de synergie et conduire à une meilleure performance des individus, des équipes et des entreprises pour devenir une force.

A l’occasion de la journée internationale du vivre ensemble en paix, RMO Travail Temporaire vous présente dans cet article, certaines raisons pour lesquelles il est important d’accepter les autres avec tolérance. Nous traiterons également de la façon dont vous pouvez encourager les membres de votre entreprise à accueillir la différence.

 

Qu’est-ce que la tolérance au travail ?

Les collaborateurs au sein d’une entreprise sont souvent différents en termes de sexe, d’âge, d’origine ethnique, d’aptitudes physiques, de vision du monde, d’expérience, de religion, d’éducation, d’antécédents et de nombreux autres aspects.

Lorsqu’une personne est tolérante, elle accepte les autres et les accueille dans son environnement, abstraction faite de leurs valeurs culturelles, leurs caractéristiques ou leurs expériences.

Au sein de  l’environnement de travail, il s’agit de percevoir les différences entre les collaborateurs comme un simple fait, prendre chaque personne comme elle est et avancer ensemble dans le cadre professionnel. Il faut donc, consciemment, faire preuve de compréhension et d’empathie, en se mettant à la place des autres et de voir les choses selon leurs perspectives.

Or, la diversité ne suffit pas à elle seule. Pour exceller, les gens doivent accepter et accueillir un éventail de points de vue, d’idées, de traits de caractère et encourager leurs collègues à faire de même.

 

Quels sont les bénéfices de la tolérance en entreprise ?

Les entreprises qui favorisent l’acceptation bienveillante de la diversité ont davantage de chances de réussir que celles qui sont plus uniformes.

En effet, encourager la tolérance sur le lieu de travail peut rapporter de nombreux avantages aux entreprises, tels que :

  • Une communication plus ouverte.
  • Une meilleure prise de décision en équipe.
  • Un esprit créatif, de résolution de problèmes et d’innovation.
  • Davantage de respect et de confiance.
  • Un environnement plus positif.
  • Un travail d’équipe plus efficace et productif.
  • Moins d’absentéisme.
  • Une plus grande fidélité du personnel.
  • Un plus grand réservoir de talents pour le recrutement.
  • Une fidélisation naturelle des personnes compétentes.
  • Moins d’affections liées au stress, comme l’anxiété et la dépression.
  • Une conformité aux lois contre la discrimination.

En effet, le rejet de la diversité est la principale raison d’appauvrissement des équipes. Si une entreprise embauche toujours les mêmes types de personnes, elle réduit sa réserve de recrutements potentiels et rend plus difficile l’entrée des personnes compétentes en son sein. Par ailleurs, Si les membres de l’équipe fonctionnent comme un clan et rendent la vie difficile aux autres, ils se privent de l’étendue des connaissances, de l’expérience et des perspectives que possèdent des équipes et des entreprises plus diversifiées.

 

Comment mettre en pratique la tolérance au travail ?

Favoriser la culture de tolérance au sein d’une entreprise consiste à accepter la diversité et l’encourager dans tous ses processus de fonctionnement.

Le processus de recrutement

  • Faire place à un maximum de diversité dans la gestion des candidats ;
  • Approcher les candidats à travers des plateformes spécifiques représentatives des groupes cibles cohérentes avec les stratégies de diversité ;
  • Enlever la barrière de la langue, en matière de candidatures en ligne, d’évaluation ou d’entretien ;
  • Éviter les stéréotypes lors du processus d’évaluation ;
  • Prévoir un processus d’intégration complet est prévu, avec des salariés formés et des mentors ;
  • En cas de besoin, assurer une formation de qualification ou en langue pour les nouveaux collaborateurs.

Le comportement professionnel

  • Encourager le travail au sein d’équipes culturellement diverses ;
  • Imposer des règles de discussion claires et  partagées, comme par exemple se contenter des faits, laisser l’autre finir de parler, etc. ;
  • Faire comprendre aux collaborateurs que la discrimination, l’intimidation et les mauvais comportements sont inacceptables ;
  • Réagir rapidement aux mauvais comportements au travail avant qu’ils n’aient un impact négatif sur l’équipe et l’entreprise ;
  • Proposer aux collaborateurs un coaching d’écoute active et attentive afin qu’ils puissent apprécier les autres membres de l’équipe ;
  • Donner la liberté aux collaborateurs, si cela ne provoque pas de problèmes, de choisir leur façon de travailler ;
  • Favorisez une culture de collaboration et d’inclusion, où chacun se sent en mesure de contribuer et apprécier ce qu’il a à offrir ;
  • Aider les salariés à apprécier leurs propres caractéristiques et leur méthode de travail, ainsi que celles des autres, afin de les aider à coopérer plus efficacement.

Les interactions interpersonnelles

  • Traiter tous les salariés de l’entreprise avec respect et politesse et les encourager à se traiter les uns les autres de la même manière ;
  • Encourager l’utilisation des formules de politesse –bonjour, s’il-vous-plait, merci et au revoir – en donnant l’exemple aux collaborateurs ;
  • Habituer les employés à réfléchir à la personne à laquelle ils s’adressent, avant d’aborder des sujets sensibles ;
  • Valoriser la diversité au sein de l’entreprise , par exemple à travers des événements de communication sur les différentes cultures ;
  • Féliciter les réussites, pas seulement par la hiérarchie, mais aussi entre les collègues.
  • Interdire tous types d’harcèlement et de discrimination sur le lieu de travail. Les signes négatifs doivent être investigués avec soin afin de prendre les contremesures nécessaires dès que possible ;
  • Inscrire l’ensemble des principes de tolérance dans les interactions avec les autres dans un code de conduite et le partager auprès des collaborateurs ;
  • Encourager les employés à s’intéresser aux croyances, aux comportements et aux préférences des uns et des autres peut les aider à améliorer leurs relations.

La culture de leadership

  • Les managers doivent être conscients d’occuper un rôle de modèle et servent d’exemple pour la tolérance dans leur travail au quotidien (principe descendant) ;
  • Donner l’exemple d’attitudes et de comportements de tolérance, d’inclusion et d’acceptation, qu’il faut adopter par les collaborateurs ;
  • Prendre en considération la diversité culturelle en tant que partie intégrante de la culture d’entreprise, notamment dans la nomination des dirigeants ;
  • Les managers doivent faire preuve de confiance et montrer qu’ils tiennent aux collaborateurs à travers un style de leadership basé sur les résultats ;
  • Les managers doivent bénéficier d’une formation appropriée pour la gestion des équipes interculturelles ;
  • S’exercer à explorer différents points de vue et encadrer correctement ses collaborateurs pour qu’ils reconnaissent l’importance du respect des collègues ;
  • Consacrer plus de temps à aider les employés à travailler ensemble, au moyen d’exercices de team-building ;
  • Organiser des discussions en groupe et faire participer les équipes à la prise de décisions ;
  • Prévoir du temps pour la résolution de conflits occasionnels ;
  • Être proactif en aidant les employés à comprendre leurs différences et à établir une confiance mutuelle.

En effet, les entreprises qui adoptent une culture de tolérance bénéficient d’un potentiel de talents important, d’un environnement de travail plus favorable et sont moins susceptibles d’enfreindre les lois anti-discrimination.

Pour mettre en place un climat d’acceptation réciproque et de bienveillance au travail, les managers doivent encourager leurs collaborateurs à se connaître et à s’intéresser les uns aux autres, à réfléchir avant de parler et à faire un effort pour comprendre les différences de chacun.

Autres actualités

Autres articles à ne pas manquer
Les risques liés à la chute lors du travail en hauteur

La chute est l’un des principaux risques du travail en hauteur. En effet, de nombreux travailleurs...

Les risques liés au travail isolé

Dans plusieurs secteurs d’activité, les opérateurs sont amenés à effectuer des travaux dans des...

Lutter contre le tabac en entreprise

Le tabagisme est actuellement l’une des premières causes de mortalité évitable selon l’OMS. Il est...