article-4

Lutte contre les nuisibles (Dératisation, désinsectisation)

Mode opératoire de dératisation

L’appâtage est une technique d’application rapide. Les appâts rodonticides sont maintenus à un ou plusieurs endroits, à l’intérieur et/ou à l’extérieur, que les rongeurs ciblés soient réellement présents ou non.

Les points d’appâtage sont visités à intervalles de plusieurs semaines à six mois. L’objectif principal est d’empêcher les rongeurs de s’établir plutôt que de les intercepter et de les empêcher de pénétrer dans les locaux. L’intention secondaire est de surveiller l’activité des rongeurs par l’inspection de la consommation d’appâts.

Les appâts ne seront jamais épandus directement sur le sol. ils seront mis à l'intérieur de postes d'appâtage sécurisés (Boite sécurité en plastique noir rigide fermant à clef). les rodenticides étant des produits toxiques, ils sont disposés dans ces postes d’appâtage protégés.

En raison du mode d'action des rodonticides anticoagulants, les premières mortalités auront lieu plusieurs jours après la pose des appâts.

Suivant les caractéristiques de l'infestation et du site traité l'élimination de la population des rongeurs sera significative en quelques semaines.

Ce temps est nécessaire pour permettre à tous les individus de consommer les appâts rodonticides.

Produit utilisé : Kol-Rat ou similaire

 

RMO DERATISATION ET DESINSECTISATION KOL RAT

 

Mode opératoire de désinsectisation

La pulvérisation

Le but de la pulvérisation est de placer une dose efficace et uniforme de produit sur une zone cible, sans danger et en temps opportun.

Tout produit qui n'est pas déposé sur la cible constitue une perte. Les pertes comprennent la dérive (vapeur et gouttelettes), le ruissellement et tout dépôt ailleurs que sur la cible.

Des études portant sur les pulvérisations par jet porté à débit élevé montrent que la proportion de produit perdue dans la dérive ou par dépôt sur le sol peut atteindre 80%. En plus de coûter du temps et de l'argent, les pertes nuisent à l'efficacité de la pulvérisation et font augmenter les risques de contamination de l'environnement

La pulvérisation se fera par un pulvérisateur sous forme de pompe avec cuve, régulateur de pression et buse, cette technique consiste à projeter de fine gouttelette d’insecticide sur le chemin des insectes, dans les coins, recoins fissures, crevasses le long des plinthes …

 

Insecticide utilisé : HILAC ou similaire

 

RMO DERATISATION ET DESINSECTISATION HILAC

 

La pose de gel

Sous forme de gel alimentaire, celui-ci s'applique à l'aide d'un pistolet seringue. Le gel est réparti, par petites doses, aux endroits stratégiques permettant d'attirer les blattes qui meurent empoisonnées. La blatte est alors dévorée par ses congénères qui s'empoisonnent à leur tour. Cette méthode permet de décimer une colonie entière très rapidement.

Les propriétés rémanentes de ce gel lui permettent de rester actif une longue période et jouer un rôle dans la destruction des larves qui, elles aussi, dès leur éclosion, vont être attirées et détruites à leur tour.

Il est conseillé de faire 4 passages par an.

 

Insecticide utilisé : Max Force ou similaire

 

RMO DERATISATION ET DESINSECTISATION MAXFORCE

 

Vous avez des problèmes de nuisibles ?

Prendre rendez-vous

Autres actualités

Autres articles à ne pas manquer
Le nettoyage manuel des sols

Définition Le lavage décrit l'action de nettoyer, à l'aide de produits ménagers, mais peut aussi...

Nettoyage

Définition Le nettoyage "à la godille" consiste à nettoyer ou laver une surface en reculant tout en...

Que faire en cas d’accident de travail d'un agent de nettoyage

Un accident du travail est un fait grave qui peut toucher n’importe quelle entreprise. Comment RMO...